Créez vos propres bijoux imprimés en 3D, directement sur votre peau avec Tactum

Vous vous souvenez du projet Neclumi, le collier projeté sur votre cou ? Eh bien, Madlab, un studio qui développe de nouvelles approches créatives autour du corps, vient de dévoiler une nouvelle manière de créer des bijoux. Tactum est un outil de modélisation augmentée, vous permettant de créer vos wearables imprimés en 3D directement sur votre corps. Grâce à une captation précise et à du projection mapping, l’outil détecte et affiche vos gestes sur votre peau. Touchez, piquez, frottez ou pincez votre bras pour customiser les formes prêtes-à-imprimer et prêtes-à-porter.

Conçu pour votre corps, et avec votre corps

Imaginez un outil avec lequel vous pourriez dessiner vos propres bijoux, directement sur votre peau. C’est la promesse de Tactum. En utilisant le corps du porteur, l’outil génère une géométrie digitale interactive qu’il projette sur la peau. Le plus ? Vos bijoux sont faits pour vous aller à la perfection, puisqu’ils ont été dessinés sur vous. Peu importe comment vous manipulez les formes projettées, toutes les créations sont prêtes à être imprimées en 3D pour être ensuite portées par vous. Comme le studio le précise, il n’est pas nécessaire de pré-scanner son corps, même si cela assure un ajustement plus précis dès lors que la forme imprimée est placée sur votre peau. Une fois le dessin terminé, vous pouvez exporter votre création sous forme de fichiers digitaux adaptés à différentes sortes d’imprimantes 3D.

Jusqu’ici, le studio a exploré ce projet via deux prototypes. Le premier utilise un capteur Microsoft Kinect pour traquer les gestes et une tablette Microsoft Surface Pro 3 pour présenter la géométrie digitale, hors du corps, au designer. Le second est comuté à un Leap Motion Controller (capteur qui traque vos gestes pour vous permettre de contrôler vos devices grâce à une série de gestes) qui traque vos gestes et les montre directement sur votre peau.

Gestes iNTUITIfs, Géométrie PRéCISE

17287962996_9a3e122e8c_k

La tolérance minimale aux gestes est d’environ 20mm (la taille approximative du bout d’un doigt). Alors que cela est adéquat lors du dessin de wearables, cela peut être imprécis pour la création de wearable autour d’un objet existant. Dans cet exemple, Tactum est utilisé pour créer un nouveau bracelet pour la smartwatch Moto 360. La captation des gestes permet au designer de placer et orienter la face de la montre sur le poignet et travailler la forme de son wearable. Cependant, il faut être très précis pour que la face de la montre soit bien placée et pour que le bracelet fonctionne.

« Entre le scan 3D, la géométrie intelligente et les interactions intuitives, Tactum est capable de coordiner des gestes imprécis faits sur la peau pour créer des designs très précis autour de formes précises » explique le studio.

Alors que les avancées dans le hardware ont augmenté l’accessibilité à l’impression 3D, les interfaces logitielles doivent encore être améliorées pour être utilisables par tous. La peau comme interface entre les monde digital et physique ? Madlab y croit, cela permettrait de démocratiser la technologie. Nous, on attend avec impatience de pouvoir tester !

Subscribe
There's always more to discover. Subscribe to our newsletter to explore the unfound.