L’Internet des Vêtements, c’est demain !

Bientôt dans vos placards...

Le mois dernier, 2 grandes sociétés ont signé un contrat d’alliance retentissant qui verra la mise sur le marché de 10 milliards de vêtements nés dans le digital et connectés (pourvus d’identités digitales uniques, à l’image des individus et de données stockées directement dans le cloud). Décrite par l’un des signataire comme « probablement le plus grand accord que l’internet de l’objet ait jamais vu » (jusqu’à présent), cet accord majeur est le signal fort que l’industrie de l’internet de l’objet est plus que jamais sur le point de devenir mainstream.

evrythng-clausette

1. Prêts à entrer en contact avec vos atours ?

Plongeant la tête la première dans le 21ème siècle de la mode, et entraînant ainsi toute l’industrie de la mode dans un âge marqué par le sceau de la technologie, la collaboration entre Avery Dennison (géant du packaging et de l’étiquetage déjà au service de grandes marques comme Nike, Adidas, Hugo Boss,…) et Evrythng (une firme que l’on décrit comme le Facebook de l’objet, soutenue et financée par les sociétés Cisco et Samsung) ambitionne de créer des identités propres à une multitude d’objets (vêtements, chaussures et accessoires) sur les trois prochaines années. En affectant ces identités dès la fabrication, il y a désormais la possibilité de développer de nouvelles interactions avec ces produits qui iront bien au-delà du seul point de vente.

moncler-rfid_clausette

2. Un nouveau monde d’opportunité pour les marques, magasins et consommateurs

Dans la plupart des cas, ce lancement se fera grâce à des QR codes que les consommateurs scanneront avec leurs smartphones afin d’accéder au service ou identifier un vêtement. Faisant l’usage de divers types de technologies, fonctions du type d’habit concerné (connectés à l’aide de puces sans fils, utilisant les technologies NFC ou RFID), les produits vont générer de nouvelles données qui pourront être exploité de multiples façons : aider au contrôle des stocks, éviter les pertes, détecter les retours d’habits frauduleux, vérifier l’authenticité et l’historique de fabrication, permettre aux consommateurs de bénéficier de nouveaux avantages de fidélité après-vente ou autres programmes de fidélité, de découvrir du contenu exclusifs, créer de la re-demande…

Bientôt, les marques se verront dotées d’un moyen innovant pour créer des expériences consommateurs sans précédents, mais aussi de protéger leurs marques et de fournir toutes leurs supply chain avec des analyses en temps réel. Une nouveauté accessible dans un futur proche, dans la mesure ou la firme Evrythng envisage d’établir d’autres partenariats durables directement avec les marques. Donnant une nouvelle dimension aux vêtements et fournissant aux marques une nouvelles source d’accès au nouvel or noir, j’ai nommé la data, cette nouvel opportunité nous ramène une nouvelle fois aux éternels questions qui gravitent sans cesse autour de la notion centrale de confidentialité.

privacy_clausette

3. La question à plusieurs milliards : à quel moment allons nous trop loin avec la data ?

Mais qui diable désirerait que leurs affaires soient connectés ? Cette seule idée fait assez froid dans le dos, et qu’importe le nom qu’on donne à cette pratique, localisation ou suivi ; cela ne peut être perçu autrement que comme une nouvelle façon de surveiller les moindres faits et gestes d’un individus. Avec ce type de nouveaux lien, à quel moment les marques sauront ou décideront de ne pas franchir la ligne rouge et de ne pas se voir accusées d’intrusion ?

Rien à ce stade ne nous garantie qu’on ne se retrouvera pas avec des vêtements juste mis au point afin de mieux pister les individus, ce qui rend évident qu’il est plus que jamais important pour les marques nécessité de mieux entretenir leur relation de confiance avec leurs consommateurs. Alors que cette innovation ne vient pas radicalement améliorer les produits, elle peut cependant pousser les marques à repenser à la fois leur création de contenus ainsi que l’expérience dans son ensemble, conçue pour le consommateur connecté. Pour que le rapport de force penche en sa faveur, tout dépend de sa capacité à réaliser que cela dépasse son seul pouvoir d’achat : Si les individus ne réalisent pas dès à présent à quel point les données sont précieuses, et sont un puissant moyen de pression afin de fixer les limites les plus saines de son utilisation et possiblement en tirer les meilleurs avantages ; ces derniers seront les grandes perdants de ce grand jeu de négociation.

Malgré tout, ne vous réjouissez pas trop vite. Ce type d’innovation prend toujours pas mal de temps à tomber dans le mainstream…

Subscribe
There's always more to discover. Subscribe to our newsletter to explore the unfound.