EMEL+ARIS : la technologie au service du confort

Test du manteau chauffant en situation réelle

Cela fait quelques temps que j’avais envie d’essayer un manteau chauffant, comme celui de Moon Berlin, ou encore le manteau Courrèges dont nous vous avons précédemment parlé sur le site. Vous pourrez donc imaginer ma joie lorsque j’ai reçu une jolie boîte d’EMEL+ARIS, contenant leur manteau mixant allure traditionnelle et technologie discrètement intégrée. Voici quelques images et impressions de cette expérience, dans le confort du futur.

Unboxing the @emel_and_aris heating coat ⚡️ #fashiontech #fashion #innovation #textileinnovation #heatingsystem #luxury #coat

Une publication partagée par clausette.cc (@clausette.cc) le

EMEL+ARIS a été fondé en 2015, pour rapprocher mode et fonctionnalité à travers la ‘wearable tech’. Pour eux, l’innovation peut permettre d’améliorer nos produits du quotidien, et c’est ce que leur équipe s’est affairée à concevoir, avec un objectif avant tout fonctionnel. La marque a ainsi dévoilé son premier produit, qui ne fait pour autant aucun compromis sur l’esthétique ni sur sa qualité : le Smart Coat.

un manteau chauffant, disponible pour hommes & femmes

Le fameux Smart Coat par EMEL+ARIS. Crédit: Clara Lei.

Lorsque j’ai reçu le manteau, il était précieusement enveloppé dans une grande boîte, qui contenait également deux batteries et un chargeur secteur.

la technologie discrète

Essayer ce manteau, c’est comme essayer n’importe quel manteau de qualité, avec un twist que vous ne trouveriez pas si on ne vous le disait pas : il peut vous réchauffer. La technologie a été très discrètement intégrée, à tel point que personne ne peut deviner qu’il y en a à l’intérieur. Et la batterie elle-même est bien cachée, derrière un discret zip à l’intérieur du manteau.

emel+aris_clausette_12

Smart Coat, EMEL+ARIS. Crédit: Clara Lei.

Alors comment ça marche ? Cachée sous la doublure du manteau, un système propriétaire de chauffage, qui a l’avantage d’être léger et très fin. Contrairement aux systèmes de chauffage traditionnels, celui-ci ne comporte pas de câbles : la chaleur va s’étendre à travers un polymère spécialement formulé. Ainsi, la chaleur est uniformément conduite à travers le manteau, sans créer de « hotspots » et évitant ainsi tout risque de brûlure. Le seul câble est celui qui relie la batterie au manteau, caché dans une petite poche.

J’ai pour ma part choisi le Wrap Coat en couleur camel, mais il est aussi disponible dans une variété de couleurs et surtout dans une version trench pour le printemps !

Subscribe
There's always more to discover. Subscribe to our newsletter to explore the unfound.